POÉSIE PRINTANIERE

Poème sur le poème.



Le poème est cris, murmures

Rires et larmes

Grave et primesautier

Aube et crépuscule

Masculin et féminin

Main tendue, main ouverte

Soleil et ombre

Il est la vie ailleurs que

Dans la grisaille des jours

En dehors du tumulte des villes

Il est là où on ne l'attend pas

Dans le chant des oiseaux

Dans les pollens fertiles

Il est graine et épi

Toujours renouvelé

Il est la rose

Laissant emporter ses pétales par le vent

Il est la fleur du petit Prince

Et le mouton dessiné par Saint Exupéry

Il est porte ouverte sur son labyrinthe

Entrez, errez, ne cherchez pas la sortie

Vous n'en sortirez que par le haut

Soyez vous aussi labyrinthe pour le poème

Ouvrez lui la porte de votre moi intime

Il vivra en vous

Comme vous errant

Prenant des couleurs différentes

Selon que vous serez triste ou gai

Kaléidoscope aux milles facettes dansantes

Au moindre mouvement de votre cœur

Il sera votre compagnon.

© Jacques BOUSSIN



Merci Jacques , ami de fraiche date mais ami pour toujours.....