VOLE VOLE MON HIRONDELLE

 

 

 

 

 

 

Vous disiez tant de belles choses
J'aimais tant votre prose
Vous parliez si bien des roses
Et de tant d'autres choses

Je buvais l'hydromel
Qui coulait de vos mails
J'étais ivre , ma foi
J'étais ivre , par Toi

Vivre ensemble quatre saisons
Vivre ensemble deux maisons
Tes mots chamarrés,mes images brisées
Mécano , tu t'es fait

Ne nous attardons pas
Les halls de gare sont froids
Ouverts à tous les vents
Autant en emporte le temps


Ne nous retournons pas
Allons où vont nos pas
Je n'ai pas de regret
Eurydice et Orphée , je connais

Je danserai ailleurs
Où me guidera mon coeur
Ma quête est éternelle
Vole , vole mon hirondelle

©Nadine Bretagnolle
Janvier 2002