L'AMOUR EST TA COULEUR NATURELLE

 

Ce que je voulais, ce n'était pas grand chose

Des yeux, comme deux boutons de roses

Ce que je voulais , toi , tu me l'as donné

Ensemble, un instant, une pause


Je croyais la nuit trop noire

Marquée du sceau du désespoir

Pas la queue d'une comète

Ni de la voie lactée la moindre gouttelette


Mais tu es passé comme un météore

Et tes yeux verts pailletés d'or

M'ont dit bien haut que l'essentiel

Est de continuer à scruter le ciel


J'appelais de mes voeux

Des étoiles filantes

Qui se faisaient balles traçantes

Mais tu m'apprends à aimer mieux


Tu vis dans des univers parallèles

On ne te rognera jamais les ailes

Tu vis et c'est un enchantement

Tu vis, tu aimes, tu es présent


L'amour est ton habit de lumière

Si tu ne mets jamais l'autre à mort

C'est pour aimer encore et encore

L'amour habite tes tranquilles yeux verts


© Nadine Bretagnolle-Septembre 2003