ENFIN

 

J'ai passé des années
A galvauder ma vie
Me tromper de soucis
Oublier qui j'étais

Je râtais le bonheur
Et j'écoeurais mon coeur
Le temps s'écoulait
Comme d'un sablier

Ma vie s'effondrait
J'étais sans pilier
Rien n'avait de sens
J'avais perdu confiance

 

Et mon Homme est venu
Tout de lumière vêtu,
Me rendre à la vie
En m'attirant à lui

Mouvement des marées
Vague à vague murmuré
La douceur de ses bras
Nos regards qui font loi

Il me prend par les doigts
Et il m'ouvre ses bras
Je me cache dans son coeur
Il m'inflige le bonheur

Je ne sais qu'une chose
C'est que nos instants
Ont la couleur des roses

 


Il me porte très haut
Plus haut que les oiseaux
Il me met dans la vie
Raconte moi bien tout, dis

Je vois, je vois , je crois
Ce que toi-aussi , tu vois
Tu vois par mes yeux
Je veux voir tout en bleu

Les gens sont tout petits
Et le monde est tout gris
Oh! la! la ! cette distance!!
Mais nous deux quelle chance!

J'écrirai tout cela
Les couleurs qui reviennent
Le bonheur du bonheur
La douceur de tes mains
La vigueur de tes reins
Ton regard et ton coeur
Mes centres de gravité
Nos années mélangées
Emmêlées, emmailées,
Additionnées
Je t'aime tellement comme ça!!!!

©Nadine Bretagnolle
10/07/2002